Les propos d’Agnes Buzyn provoquent le trouble.

« Je savais que la vague du tsunami était devant nous. » « Le 30 janvier, j’ai averti le premier ministre Edouard Philippe que les élections ne pourraient sans doute pas se tenir. » « On aurait dû tout arrêter, c’était une mascarade. »

Les propos Agnès Buzyn, en pleine crise sanitaire dans les colonnes du journal Le Monde de l’ancienne ministre de la santé ont lancé une polémique sur la gestion de la crise du coronavirus par le gouvernement.

A-t-elle su et prévenu le Président trois mois avant ? Et dans ce cas, pourquoi rien n’a-t-il été fait ? L’heure est avant tout à l’unité nationale mais les propos d’Agnes Buzyn posent question.  Cette crise sanitaire terminée, il faudra que toute la lumière soit faite sur la gestion de cette crise sanitaire dans notre pays.

Share

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.