A propos du quai de Gaulle

Vendredi 15 décembre 2017,à 16h’ sur son site FB, monsieur Le maire publiait l’annonce suivante

« Quai de Gaulle : présentation de l’étude hydraulique par TPFI, le maître d’œuvre, qui expose les différentes hypothèses résultant des inspections.

Le réseau pluvial est complexe et ancien, mais nous avons aujourd’hui une meilleure appréhension du réseau. Toute la zone du casino par exemple se retrouve inondée en cas de fortes pluies parce que les pentes ne sont pas bonnes. Plusieurs solutions sont possibles et après quantification des travaux à effectuer, nous devrons faire des choix. »

Faut-il s’étonner d’une telle information?

Certainement pas.

Les services techniques de la ville étaient parfaitement au courant de l’état pour le moins problématique et défaillant des pluviaux sur la commune. En effet , en 1983-1984 , la municipalité d’alors ( mandature Arthur Paecht)  avait commandé un audit réalisé par le cabinet Daragon. Plusieurs réunions s’étaient tenues avec les élus de l’époque.Mais , magré des propositions précises des services techniques ( 1991 et 1997), rien ou trés peu a été entrepris.
Fin 2014-debut 2015, à la suite du gros orage du 19 septembre 2014 ayant entrainé le décès d’une personne et d’importants dégâts,  les associations Bandol Littoral et Confédération Environnement Méditerranée ( CEM) demandaient à pouvoir consulter le rapport Daragon et les documents qui y sont attachés. Ces documents sommeillaient dans les archives de la commune et, au regard de leur état, semblaient ne pas avoir été consultés depuis de nombreuses années.
Nous publions certains clichés des pages les plus significatives de ces documents.

Ayant pris connaissance de ces informations les associations ont, à diverses reprises, interpellé la mairie sur La nécessite d’une politique à conduire : limiter au maximum l’imperméabilisation des sols, bassins de rétention,… révision ( et pas seulement modification) du PLU. Le Quai de Gaulle n’a pas été l’objet de discussions particulières, tant l’état des pluviaux et l’absence de bassins de rétention revenaient à évoquer de manière globale la situation du Bandol bord de mer et centre ville. Et lors de fortes précipitations, tous les résidents bandolais ont pu constater voire subir ce qu’il en était  (de la mare aux canards du rond point du casino aux torrents descendant de la rue Voltaire ou de l’avenue du  novembre pour ne citer que ces lieux (voir bandolweb des 09 juillet 2016,  13 décembre 2014, 28 et 16 novembre 2014, 24 et 19 septembre 2014)

Lors de la présentation du projet d’aménagement du Quai en avril et septembre 2017 nous avons fait connaître notre étonnement sur la priorité donnée à l’aménagement de surface… alors que le sous sol ( » les pluviaux ») et sa mise en conformité était totalement éludé. Nos questionnements ( lettre à mairie en date du 12 octobre restée sans réponse) et  alertes ( voir bandolweb.info du 07 novembre 2017) n’ont eu aucun écho de la part de la municipalité.

Photos: D 1 à D5: extraits du rapport DARAGON
D6 à D11: Propositions de travaux faites par les services techniques de la commune en mai 1991
D12 à D16: compte rendu d’une réunion du 21 11 1996 entre des élus, les services techniques et un ingénieur du cabinet DARAGON

Gérard DEMORY

 

 

 

Share

  3 comments for “A propos du quai de Gaulle

  1. Jean-Claude CASTANIER
    20/12/2017 at 17 h 01 min

    Bonjour Gérard,
    Que tu aies décidé de démissionner du Conseil Municipal quelques semaines après avoir été élu sur la liste de Jean-Paul JOSEPH ne t’autorise nullement à faire, à posteriori des procès d’intention à ce dernier : Tu sais très bien que lorsque tu écris : »La mairie… » le lecteur comprend : « Le Maire » et tu sais très bien également, lorsque tu évoque les douloureux évènements de l’été 2014, dans quelle pétaudière se trouvait le Conseil Municipal d’alors.
    Tout cela pour quoi, finalement ?
    – Pour essayer de démontrer que Jean-Paul JOSEPH est un mauvais Maire et dans ce cas, qui proposerais-tu à sa place…?
    – Pour critiquer la vie démocratique à Bandol, où l’opposition municipale au lieu de faire son travail décide de ne plus participer aux travaux du Conseil Municipal ?
    – Pour simplement te mettre en valeur ?
    – Ou simplement pour illustrer la fameuse phrase du regretté Raymond DEVOS : « Je n’ai rien à dire… mais je veux que cela se sache ! »
    Il faut répondre, Gérard, les lecteurs de Bandolweb ont le droit de savoir.
    Merci de votre attention.

  2. Demory Gerard
    21/12/2017 at 0 h 18 min

    Jean-Claude, mon intervention sur cette question de l’assainissement pluvial n’a rien a voir avec ce qui fut mon ancien mandat. Je me place sur des elements objectifs par rapport a la renovation du Quai de Gaulle dont je ne conteste nullement le principe en soi. Sur ce blog j’ai longuement et je pense de maniere precise d’une part emis des critiques sur la methode choisie, d’autre part pose des questions sur des problemes qui selon moi se posent et pour lesquels la mairie ( ou le maire, ou son adjoint en charge ou les intervenants aux reunions…) n’a pas repondu clairement.
    Et parmi ces problemes il y a celui des pluviaux… effleure lors de la premiere reunion…. puis tombe ensuite dans l’oubli.
    Je n’ai jamais ete un opposant systematique envers qui que ce soit, et l’esprit partisan n’est pas quelque chose que je cultive. Ceci etant j’ai mes convictions, et je les defends.
    Sur ces questions d’impermeabilisation des sols et de mesures a prendre, l’association dont le m’occupe, mais aussi les deux autres associations presentes sur Bandol ( Bandol Littoral et Bien Vivre a Bandol) ont a plusieurs reprises rencontre la mairie ( …….) et on ne peut pas vraiment dire que nous ayons ete entendus, meme si la derniere modification du PLU a integre quelques progres, bien loin toutefois de nos demandes qui etaient notamment une revison du PLU de 2013 et non quelques petites et timides modifications de son reglement. Faire des economies c’est bien, mais a un moment on en paie aussi le prix.
    Or quand j’apprends vendredi dernier que l’on semble decouvrir qu’il y a des problemes au niveau des pluviaux , je me dis qu’on se moque du monde. Et c’est pour cette raison que j’ai fait cet article. Car lorsque les deux associations ont pris connaissance de ces documents debut 2015 , cette situation a ete evoquee avec la mairie (……).

    La question qui se pose en fait sur cette operation Quai de Gaulle est simple: avant de presenter un projet de renovation de surface…. ne convenait- il pas, sachant que la mairie (…) ne pouvait meconnaitre les problemes de pluviaux, de faire un diagnostic precis de la situation. Il me semble que la reponse est evidente: quand on construit une maison, avant de s’occuper du toit, il y a les fondations….

    Et pour revenir a DEVOS que tu cites, …. oui j’avais quelque chose a dire, et je veux que cela se sache. Et que ceux qui savent s’expriment….. non pour simplement critiquer mais voir comment sortir de cette impasse pour Bandol…. ce qui suppose que la mairie (……) fasse connaitre publiquement le rapport qui a ete redige.

Laisser un commentaire