Patrick Ricard, portrait d’un patron discret

Share

La France vient de perdre l’un de ses grands capitaines d’industrie ; l’un des plus attachants et des plus atypiques, et paradoxalement l’un des moins connus du grand public.

Alors qu’il séjournait sur son île familiale de Bendor, dans le Var, Patrick Ricard a été victime vendredi d’un accident cardiaque auquel il n’a pas survécu malgré les soins intensifs qui lui ont été prodigués au cours de son transfert à l’hôpital de Toulon.

Une immense émotion

Un décès qui a semé la stupeur sur le littoral provençal où ce passionné de loisirs nautiques et d’environnement marin venait souvent se ressourcer. Sa disparition a surtout suscité une immense émotion parmi les quelque 18 000 salariés du groupe Pernod Ricard dont il assumait la présidence depuis 1978, mais également dans toute la région marseillaise dont il était originaire et où lui-même était fortement impliqué, notamment au travers d’opérations de mécénat…………..

Lire la suite de l’article de Philippe GALLINI

Share

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.