Communiqué de Cécilia PAPADACCI en réponse à l’article de Var matin

Share

Voici le Communiqué que Cécilia PAPADACCI m’a transmis: 

« Les juges ont condamné M. Tambon à quitter sa fonction de maire avec exécution provisoire. Sauf à justifier d’une suspension judiciaire de ce jugement, M. Tambon doit quitter son poste de maire jusqu’à ce que la Cour d’appel ou une autre juridiction se prononce de façon définitive. J’ai donc suggéré aux élus d’adopter le principe de précaution qui s’impose pour éviter que les décisions du conseil communautaire de Sud Sainte Baume ne soient rendues irrégulières par la participation de M. Tambon, et que l’ensemble des communes soient pénalisées. 
En m’agressant verbalement et en me menaçant de poursuites judiciaires pour avoir soulevé un problème d’éthique élémentaire sur un ton des plus respectueux, le Président de Sud Sainte Baume nuit à la sérénité future des débats au sein de notre assemblée. Comment les élus, à l’image du maire de Bandol qui est violemment pris à partie dans la presse, pourraient-ils siéger en toute quiétude en sachant qu’ils pourraient faire l’objet de représailles en exprimant un avis différent de celui du Président ?
Dans l’intérêt communautaire, j’invite le Président de Sud Sainte Baume à respecter les élus, les citoyens et les décisions de justice. « 

Cécilia Papadacci
Conseillère municipale à Sanary sur Mer et Conseillère Communautaire. 

Share

  9 comments for “Communiqué de Cécilia PAPADACCI en réponse à l’article de Var matin

  1. etienne
    06/08/2014 at 16 h 42 min

    Ce que vous dites est imparable et a été parfaitement démontré par Mr Demory (juriste éminnent de profession) . Je crois rêver quand on déclare que l’on va vous faire un procès. Et cela probablement aux frais du contribuable … Il est dommage que notre première adjointe, siegant à SSB en tant que vice-présidente n’ai pas pris votre défense. Elle n’en sort pas grandi, mais il n’est pas trop tard pour qu’elle se resaisisse puisque que le Président déclare qu’il présentera la motion au futur conseil de SSB

    • cathy
      06/08/2014 at 18 h 07 min

      Il est vrai qu’il est inadmissible que le Maire dépose une plainte par l intermédiaire de l’avocat de la Ccsb. A travers ca qui paye? Monsieur ne supporte pas les critiques,une façon différente de voir les choses..de suite s’en offusque et prends un avocat aux frais du contribuable.
      Eh bien je m en rappellerai lors des prochaines élections.
      Tout cela est du foutage de gueule cela prends une ampleur disproportionné .
      Et dans tout ca silence radio du coté de la première adjointe.
      Le bon dans tout ca, nous connaissons maintenant le comportement de cette personne.
      Loin de tout ce que nous avons vu.

  2. philippe Ponge
    06/08/2014 at 20 h 23 min

    Pourquoi notre Maire, élu par une partie des Bandolais aurait des leçons à recevoir du Président de la CCSB. ?
    Quel est le but de cette manoeuvre ? déstabiliser le Maire ?, favoriser Sanary, ? avoir main mise sur Bandol ?

    La Motion à été demandée par un collectif de bandolais qui ont été très choqué de cette attitude, et ils ont eu raison.
    Les Bandolais défendent les valeurs de démocratie.il est donc regrettable de ne pas entendre s’exprimer la première adjointe. Peut être a t’elle ses raisons !

    Mr Bernhard nous montre clairement qu’il viens à la rescousse de notre première adjointe en se montrant véritablement contre Mr Joseph,

    Notre Maire à été élu, nous devons le soutenir et ne pas accepter une déstabilisation venant d’une commune extérieure, soutenue semble t’il par une partie de nos élus.

    Ni Sanary, ni Six Fours ne doivent influencer sur Bandol .Les Bandolais peuvent t’ils faire confiance à ce tandem pour les élections futures, alors que Bandol ne semble pas la priorité ?

    Il est tout aussi regrettable que Sanary attaque en justice son opposante par l’intermédiaire de l’avocat de la CCSB, car au final qui paye les frais ?
    Il serait temps de respecter les citoyens.

  3. Léo Bakelus
    06/08/2014 at 20 h 35 min

    Pour avoir un peu de légèreté dans toutes ces invectives gratuites…nous avions il y a quelques années avec Mitterrand « papa m’a dit », il y a quelques semaines avec Stromaé « papa ou t’es » et maintenant avec Sanary « papadacci » …Bonne soirée

  4. Nico
    07/08/2014 at 11 h 19 min

    Comment un professionnel de la politique comme mr Ferdinand peut il nous prendre pour des abrutis a ce point tout le monde a pu voire sa façon de parler a cette dame et en plus il veut porter plainte avec les deniers publiques pour son compte on croit vraiment rêver .Madame vous avez notre soutient et en plus je suis fier de l attitude de notre maire qui reste lui calme et poli dans son intervention en réponse a la fable du président de sud st baume .Par contre mr le maire pensez a vous séparer rapidement des personnes qui ne respectent les bandolais avec leurs sourires de façade juste le temps des élections bonne journée

  5. philippe Ponge
    07/08/2014 at 12 h 42 min

    Nico vous avez raison ,porter plaintes avec les deniers publiques, il faudra s’en rappeler lors des élections futures.
    Pour Bandol, Mr Joseph à pris une décision sage ce matin, il a surement plus d’ éthique et est bien plus pour le bien de Bandol , les sourires de façade ne font pas tout, la preuve.
    Quand on ignore les Bandolais, Madame, voila ce qui arrive.

  6. Cathy
    07/08/2014 at 16 h 24 min

    En effet sans union, personne ne passait, mais sincèrement c’était prévisible, ce qui est regrettable est de l’avoir accepté.
    Mr Joseph, je n’ai pas voté pour vous, ni pour la dame, mais la je vous embrasse.
    Bon maintenant, va t’elle rester à la vice présidence de la CCSB?
    Bandol va retrouver son calme, fini les sourires artificiels, je serai elle je longerai les murs. Sa crédibilité en prends un coup.
    Et maintenant, que va répondre la destituée? Mr Bernhard va t’il lui venir en secours?
    Je remarque dans les commentaires, tout le monde semble contre la destituée, personne ne viens a son secours.

    • etienne
      07/08/2014 at 18 h 54 min

      Bsr cathy, l’état d’esprit des électeurs a beaucoup changé en peu de temps. Ils sont lassés des affaires à répétition, ne supporte plus les promesses sans lendemain, sont énervés par les attitudes « bling bling » et les poignées de mains avec « sourire Gibs » en période électorale . Etc. etc. La crise y est surement pour quelque chose. En somme l’électeur de 2014 deviendrait adulte et dans ce contexte nouveau, les dinosaures de la politique devront s’adapter ou disparaître. Tant au niveau national que local.
      J’avais promis de me taire un certain temps. désolè, je n’ai pas tenu longtemps, l’actualité brulante m’ayant rattrapé sur mon lieu de vacance. Demain vous serez tranquille je n’aurait même plus accès à Internet. Bon week end à tous.

  7. SIMON
    07/08/2014 at 18 h 42 min

    QUELLE HUMILIATION MADAME vous avez humilié vos adversaires juste retour des choses! un camouflet certain mais amplement mérité vous avez pris le bâton il vous a battu 🙂 vous avez méprisé les Bandolais ils ne vous le pardonneront pas BRAVO MONSIEUR LE MAIRE de faire le ménage.
    Quand je vous croiserai dans Bandol je vais me régaler en vous voyant raser les murs. Vous avez voulu donner des leçons les leçons vous sont données laissez la place au pros et retournez à SIX FOURS. Que vont penser vos soutiens ? j’en jubile par avance . Monsieur LE MAIRE BRAVO de votre initiative ; Laissons Bandol aux vrais Bandolais pour le bien de tous

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.