Débat d’orientation budgétaire C.M du 22 avril 2014

Share

Le débat d’orientation budgétaire a prit une orientation particuliére, en effet, monsieur le Maire a signifié que le temps avait manqué pour donner une orientation politique à ce budget. Immédiatement après, le débat s’est engagé sur le budget 2008, monsieur le Maire a porté des accusations de manipulation concernant le débat d’orientation budgétaire 2008, une incohérence entre ce débat et la hausse d’impôt voté en conseil.

M. PALIX a demandé à ce que ces accusations soient bien notées dans le PV du conseil. Plus étonnant monsieur le Maire s’est appuyé sur des notes du Directeur Général des services pour justifier ses accusations, il a même demandé à celui-ci de prendre la parole pour expliquer les notes en question. Monsieur PALIX a expliqué que la hausse d’impôt était inévitable.

Monsieur le Maire a également signifié que la situation financière était très délicate, ayant pour cause majeure l’augmentation du nombre de salariés à la mairie. Une nouvelle fois le DGS a été invité à donner des explications, qui confirme les réponses de Monsieur PALIX, sur le fait que la cause principale était la réforme des rythmes scolaires. Une passe d’arme longue, très longue, trop longue. Nous avons eu le droit à un épisode de retour vers le futur ! 2014 est resté loin, très loin.

 

 

Share

  0 comments for “Débat d’orientation budgétaire C.M du 22 avril 2014

  1. Christian Palix
    25/04/2014 at 22 h 06 min

    Un débat de désorientation budgétaire
    1) Aucune analyse objective des dépenses et des recettes de fonctionnement, d’investissement et de la fiscalité: c’est l’opposition qui a fourni ces éléments d’analyse pour le DOB.
    – Des dépenses d’investissement entre 2,5 millions d’euros et 3 millions d’euros (C.R.C)
    – Des dépenses de fonctionnement conformes à l’analyse de la C.R.C (Chambre Régionale des Comptes).
    – Une dette qui a diminué de 5 millions d’euros et un nouveau Maire qui ne connaissait pas les chiffres de la capacité de désendettement (de 11,4 en 2008 à 6,4 en 2013).
    – Une fiscalité qui n’a augmenté que de 2% par an en moyenne, malgré les surprises médiathèque, procès Frégate et Casino de 2008.
    2) Aucune orientation budgétaire
    C’est le personnel administratif qui a fourni les éléments d’orientation de l’ancienne équipe.
    Le Maire qui devait motiver ses promesses électorales est resté muet sur ses projets.
    3) Un puits sans fond d’incohérence
    – Pas de réponse sur une boîte de nuit municipale à son programme
    – Pas de réponse sur la programmation des travaux à réaliser côté commerces Quai de Gaulle (programme que nous avions prévu pour octobre 2014)
    – Pas de réponse sur les travaux du parking du Casino (Partouche a versé 750 000€ pour leurs réalisations).
    – Pas de réponse pour l’assainissement, pas de réponse pour Bourgarel (l’ancienne municipalité a reçu l’autorisation de puiser environ 1 million de m3 d’eau et nous avions négocié avec la SEM pour que la facture d’eau des Bandolais ne soit pas augmentée pendant 7 ans).
    – Seuls les travaux que nous avions prévus au gymnase devraient être réalisés.
    Enfin, à bout d’arguments, le Maire a ressorti un document de 2008 en confondant le DOB et BP (Budget Primitif), en traitant l’ancien Maire de manipulateur.
    Son inexpérience et son sens de la désinformation n’ont d’égal que sa mauvaise foi.
    Jugez plutôt: il ne sait pas que le DOB est un débat proposé avec l’opposition sur les éléments d’analyse d’information préalable, par contre le B.P est décidé avec son équipe municipale après avoir étudié les options financières réalisées par le service financier. En 2008, c’est ce qui a été fait en tenant compte des “surprises” (1 500 000€) qui n’étaient pas dans les orientations budgétaires car le dernier trimestre 2008 n’était pas connu, bien entendu!
    Par contre, alors que notre situation était difficile en 2008, le Maire aura un excédent de 2 638 000€ qu’il pourra dépenser comme il lui plaira!

    • Laplace
      25/04/2014 at 22 h 31 min

      Monsieur Palix
      Si les bandolais avait juge votre travail correct ils vous auraient réélu ce qui n’est pas le cas. Vous n’etes désormais plus rien. Vous avez conduit en amateur les affaires de la ville pendant 6 ans et n’esperez pas revenir les bandolais vous feront subir le même sort que ce jour mémorable de tous du 30 mars.

    • Pinelli
      26/04/2014 at 9 h 38 min

      Amusant qu’un ex-Maire qui a dirigé la ville pendant 6 ans avec la plus grande opacité, dans le mépris de la démocratie, qui a passé son temps à faire de la désinformation, en gaspillant l’argent du contribuable qu’il avait fortement ponctionné (24% d’augmentation des impôts – on appelle ça thésauriser sur le dos du contribuable) malgré des promesses électorales contraires et avec amateurisme (souvenez vous de ses interventions en CM …. il était incapable de donner des explications à l’opposition qui l’interrogeait) vienne donner des leçons …..

      Monsieur Palix vous n’êtes vraiment plus crédible ……

    • billy
      26/04/2014 at 10 h 34 min

      pour revenir sur vos chiffres du désendettement il me semble que le maire vous a démontré que vos chiffres était faux en vous opposant les chiffres du ministère des finances, présenté au moins des chiffres crédible monsieur Palix

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.