Halte au feu ! apaisement, sérénité, tournons la page……

Share

 

Puissant ou misérable, c’est la grandeur de la démocratie que de faire de l’un et de l’autre un citoyen comme les autres.

Ceux qui s’intéressent à Bandol, connaissent ma position vis à vis du maire sortant et pourtant : l’homme politique est vaincu, il est temps

de laisser l’homme tout court en paix, de pouvoir passer à autre chose. Il faut dès aujourd’hui penser et panser Bandol et Bandolais. Au travail. Les Bandolais ont choisi démocratiquement, tournons nous vers le futur ! C’est bien plus intéressant et constructif.

P.L

Share