Le défi de l’alerte aux tsunamis en Méditerranée Bandol concenrné

Share

centre alerte

Jeudi 15 août. 15 heures. Un bel après-midi d’été. Les plages de Bandol, de Sanary et de Six-Fours-les-Plages, sur le littoral varois, sont noires de monde. Soudain, une énorme vague, par endroits haute de deux à trois mètres, déferle sur la côte et emporte en un instant des milliers de baigneurs. Bilan de la préfecture du Var : entre 650 et 760 morts et blessés graves pour ces trois communes. La presque totalité de la façade méditerranéenne de la France vient d’être frappée par un tsunami dû à un puissant séisme sous-marin survenu, soixante-dix minutes avant, dans le nord de l’Algérie

Lire la suite de l’article de Vahé Ter Minassian,c’est ici

Share

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.