Réforme des rythmes scolaires, vote le 27 mars et quelques questions

Share

Dans Var matin édition du 15 mars, le Maire annonce qu’il approuve la réforme des rythmes scolaires.

Alors que de nombreuses communes se demandent comment faire pour mettre en oeuvre  cette réforme, Bandol appliquera celle-ci dès la rentrée prochaine.

Quelques questions qui je l’espère seront évoquées lors du prochain conseil.

Qui encadrera les activités périscolaires? Personnels municipaux, enseignants, animateurs O.D.E.L-Var, autres associations (avec quelles compétences) ?

Quels types d’activités ?

Quel coût pour la commune ?

Cela nécessitera t-il des créations de postes ?

Toutes les écoles de la commune auront-elles leurs activités périscolaires en même  temps ?

refscol1

refscol2

Share

  0 comments for “Réforme des rythmes scolaires, vote le 27 mars et quelques questions

  1. Laboux Marie-France
    16/03/2013 at 9 h 34 min

    Réforme repoussée à la rentrée 2014 dans de nombreuses communes du 13 où j’enseigne car il reste trop d’inconnues en ce qui concerne l’organisation périscolaire et la mise en place demande du temps et des concertations préalables …

    • dysme
      20/03/2013 at 22 h 48 min

      Bonjour,pouvons nous espérer un report où refus de ce vote,je me doute qu’il y a une date butoir. Après avoir reçu un questionnaire de pré contentement et de propositions d’horaire avec l’information de l’application de la reforme en 2013 Je me demande qui va financer et qui va s’occuper de nos enfants après 15h30 ?

    • 20/03/2013 at 23 h 15 min

      Bonjour,
      L’état a mis en place une aide pour les communes qui appliqueront la réforme dès la rentrée prochaine, elle s’élève à 50 euros par élève. Cette subvention est accordée uniquement pour la rentrée prochaine et ne représente que la moitié du coût réel de cette réforme pour les communes.C’est bien la commune, donc nos impôts, qui financera la réforme des rythmes scolaires. Le report serait possible, après une prise de conscience des difficultés de mise en place par les élus qui voteraient alors contre lors du conseil municipal, la réforme s’appliquerait dans ce cas en 2014. Pour savoir qui s’occupera des enfants, il faudra attendre la rédaction du projet éducatif territorial, après concertation entre les différents partenaires (Mairie,Education Nationale,associations…).

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.