Rejet par le conseil d’état du décret d’assouplissement des taux d’encadrement sur le périscolaire

Share

Réforme des rythmes scolaires, la facture plus salée que prévue !

Le SNE-FGAF indiquait dès vendredi 7 juin deux événements risquant de mettre en difficulté les rares communes à se lancer en 2013 dans la réforme contestée des rythmes scolaires. Rappel:

1.) Le DASEN de Gironde a accepté de revenir sur la décision d’une commune (Blanquefort) confrontée à l’hostilité du terrain de passer en 2013…

2.) La Caisse d’allocation familiale se rebiffe: « Quand les élus vont découvrir qu’ils ne peuvent pas compter sur l’aide attendue, ils risquent de renoncer à leur décision de passer aux nouveaux rythmes dès 2013 » (déclaration du président de la CNAF J.L. Deroussen))

3.) Il faut rajouter désormais le rejet par le conseil d’état du décret d’assouplissement des taux d’encadrement sur le périscolaire (18 enfants au lieu de 14 pour les plus de six ans, 14 au lieu de 10 pour les moins de 10 ans)

Share

  0 comments for “Rejet par le conseil d’état du décret d’assouplissement des taux d’encadrement sur le périscolaire

  1. dysme
    12/06/2013 at 17 h 27 min

    Pas de chance pour la mairie de Bandol,mais je ne sais même pas si les groupes avaient déjà fait un plan de financement vu que le maire a soutenu qu’Il prenait en charge la totalité du periscolaire sauf bien sur le transport.De plus lors de la réunion d’information en dernière minute le maire a annoncé la prise en charge pour 2014 et 2015 .Après on verra si ces financement seront soumis ou actes au prochain conseil municipal ? À suivre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.